Vaccin et autisme

vaccin et autisme vaccination and autism

Vaccin et autisme

Une toute récente étude financée par le National Institute of Health visait à élucider les liens obscurs liant vaccin et autisme. Malgré plusieurs études et preuves scientifiques, plusieurs gens et groupes d’activistes continuent à penser qu’un lien étroit existe entre vaccin et autisme. Certains ont continué à blâmer la présence de mercure et de préservatifs autres sur l’apparition d’une symptomatologie autistique surtout chez les enfants vaccinés contre la rubéole/rougeole/oreillons (INPES), alors que les études scientifiques ont tenté en vain d’y trouver un lien. Aujourd’hui, plusieurs parents refusent de faire vacciner leurs enfants en raison de telles craintes et croyances.

Cette fois-ci, le NIH a financé une étude comptant plus de 95 000 enfants vaccinés contre la rubéole/rougeole/oreillons et dont les frères/soeurs peuvent avoir ou non un trouble du spectre autistique (TSA). Les résultats de cette étude révèlent qu’il n’y a aucun risque supplémentaire associé à la prise du vaccin INPES chez cette cohorte de 95 000 participants, qu’ils aient ou non des frères/soeurs atteints d’un TSA. Le lien entre vaccin et autisme s’avère réfuté à nouveau ici.

Vous pouvez consulter vous-même l’article en question:

http://jama.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=2275444