encourager plutôt que complimenter

Encourager plutôt que complimenter

Alors qu’on a tendance à punir nos enfants lorsqu’ils font des mauvais coups ou qu’ils ne répondent pas à nos attentes, on les complimente également lorsque les efforts sont au rendez-vous ou qu’ils réalisent de beaux projets.

Pourtant, complimenter un enfant ne sert qu’à souligner de manière positive, au moment présent et à l’instant même, quelque chose que l’on apprécie. Une fois le compliment passé, plus rien. Il ne s’agit que d’une opinion passagère, d’une affirmation ponctuelle sans réciprocité, d’une tape sur le dos avant de continuer son chemin, voire d’une simple constatation parmi d’autres sujets de conversation. Suite au compliment, l’enfant n’est plus en mesure de savoir quoi d’autre est attendu de lui, ni comment il pourrait recréer ce beau moment dans un contexte autre.

On fait souvent l’erreur de s’arrêter au compliment, alors que d’autres types d’interactions permettent de mieux solliciter les besoins de l’enfant. Encourager plutôt que complimenter le comportement ou l’action d’un jeune suscite beaucoup plus d’avantages à long-terme. Encourager plutôt que complimenter donne à l’enfant des points de repère et des objectifs qu’il pourra viser en vue d’obtenir l’attention positive de ses parents. Encourager plutôt que complimenter renchérit la relation parent-enfant en ouvrant des portes aux discussions.

Voyez comment vous y prendre de 30 différentes manières dans cet excellent article rédigé par l’équipe de apprendreaeduquer.fr:

http://apprendreaeduquer.fr/30-propositions-encourager-plutot-complimenter/