pleine conscience et anxiete mindfulness and anxiety

Pleine conscience et anxiété à l’école

Et si vos jeunes apprenaient à maîtriser leurs inquiétudes avant la rentrée scolaire? Et s’ils étaient en mesure de contrôler leurs émotions en période d’examens? Et si la pleine conscience était justement intégrée aux programmes scolaires comme filet de sécurité, afin de leur enseigner comment gérer d’eux-même leur anxiété? C’est justement ce que propose un article paru récemment, rédigé par des chercheurs de l’Université de Montréal.

On y suggère différentes stratégies basée sur la pleine conscience pour prévenir l’anxiété chez les étudiants, qui sembleraient efficaces et pertinentes à greffer aux programmes scolaires actuels. Un tel programme serait certes difficile à introduire auprès des tous-jeune, faute d’introspection pas encore suffisamment développée; on suggère cependant l’âge de 8 ou 9 ans comme cible efficace, alors que différentes études portant sur la pleine conscience comme traitement contre l’anxiété se seraient avérées efficaces à cet âge.

Au fait, la pleine conscience, aussi appelée « mindfulness », réfère au processus de recentrer son attention sur le moment présent, en l’acceptant tel quel et sans jugement: la respiration, les sensations vécues dans l’instant présent, les émotions, les façons dont elles se présentent, leur durée de temps, leur disparition, etc. L’objectif repose sur la capacité d’un individu à s’auto-observer de manière neutre et se regarder à la troisième personne; il ne faut pas chercher à comprendre mais simplement à regarder, ressentir, constater et accepter ce qui nous habite dans l’immédiat, tout en demeurant conscient du moment présent.

Bref, le lien entre pleine conscience et anxiété à l’école est intéressant à explorer, et la tranche d’âge 9-13 ans proposée comme cible d’intervention en est une tout à fait pertinente: examens du ministère, transitions vers le secondaire, métamorphose de l’adolescence, premiers amours et autres événements sociaux d’importance, voilà donc des moments importants dans la vie d’un jeune qui pourraient être parmi les plus beaux si l’anxiété n’y fait pas partie.

Lisez vous-même un autre article-blog intéressant sur la pleine conscience et anxiété à l’école ici: http://rire.ctreq.qc.ca/2016/03/pleine-conscience-anxiete/

L’article des chercheures de l’Université de Montréal se trouve quant à lui ici: http://www.acelf.ca/c/revue/resume.php?id=540#.Vtt2N5MrKRt

Pour en apprendre plus sur la pleine conscience, notamment auprès de la dépression, naviguez à une de nos autres plublications blog ici: http://neurosolution.ca/2015/03/mindfulness-depression/