Top 10 pour la gestion du temps chez les enfants

top 10 gestion du temps

Top 10 pour la gestion du temps : 10 trucs pour apprendre aux enfants comment gérer le temps efficacement

De plus en plus, les individus de notre société sont pressés par le temps. La routine devient sacrée pour certains, alors que d’autres préfèrent ne pas du tout planifier leurs journées. Pour les jeunes, le temps est souvent très abstrait, alors que vous faites une course contre la montre. Que ce soit pour les heures de jeux à la maison, pour encadrer la période de devoirs ou n’importe quelle autre contrainte de temps que la vie vous impose, ces quelques conseils pourraient faciliter l’apprentissage de la gestion du temps à vos enfants. En leur apprenant à gérer leur temps adéquatement, plusieurs tensions et moments de stress s’effaceront de leur routine… et de la vôtre!

 1.      Conscientiser dès un jeune âge

D’abord, une certaine conscientisation est nécessaire pour comprendre ce que représente le temps. Lorsque vous dites qu’il faut quitter dans 5 minutes, est-ce que votre enfant comprend ce que les 5 minutes représentent réellement? N’hésitez pas à laisser vos tout-petits jouer avec un chronomètre ou un minuteur. Tranquillement, le temps se concrétisera pour eux et il aura une valeur à force de chronométrer le temps nécessaire pour compléter différentes tâches. Discutez avec eux du temps nécessaire pour se rendre à l’école ou du temps de leur émission préférée. Comprendre qu’on ne peut pas faire tout en même temps est une étape importante. Expliquez-leur, par exemple, qu’il n’est pas possible d’aller à 2 anniversaires à la fois et qu’ils doivent faire un choix : choisir un des deux, quittez l’un plus tôt pour arriver à l’autre plus tard, etc. À plus long terme, créer une ligne du temps familiale peut être très intéressant pour noter les évènements marquants comme l’année de sa naissance, celle d’un déménagement, de l’entrée à l’école, de sa première dent perdue, etc. Un rouleau de papier et quelques photos sont tout ce qu’il vous faudra. Cet exercice permettra à vos enfants d’avoir des repères accessibles dans le temps.

 2.      Enseigner la gestion du temps

Tout le monde ne naît pas avec le même rapport au temps. La gestion du temps peut s’avérer plus difficile pour certains, mais, heureusement, elle s’enseigne et s’apprend comme n’importe quelle autre matière scolaire. C’est quelque chose qui se travaille et s’acquiert à l’aide d’exercices. À travers ceux-ci, comme dans n’importe quel défi, il est important de faire valoir les efforts que l’enfant y met, ainsi que ses réussites, en lui donnant des trucs pour améliorer les aspects encore problématiques (par exemple, mettre une alarme pour commencer à se préparer d’avance). Les exercices peuvent devenir amusants et légers.

3.      Différents styles d’apprentissage

Apprenez à connaître le style d’apprentissage de vos enfants pour adapter leur environnement à leurs besoins. Le temps alloué à une certaine tâche sera alors beaucoup plus efficace. Pour ce qui est de l’étude, par exemple, certains préfèrent étudier en groupe, d’autres seuls. Contrairement à la croyance traditionnelle, la musique et les bruits ne sont pas nécessairement négatifs à la concentration. Certaines personnes préfèrent étudier dans la cuisine pour les va-et-vient et les bruits, tandis que d’autres préfèrent les bibliothèques tranquilles. La musique ne nuit pas non plus aux apprentissages, au contraire, certaines études audiologiques ont remarqué que lorsqu’une personne écoute de la musique qu’elle apprécie, celle-ci est plus disposée à apprendre. Aucun genre musical ne favoriserait davantage la concentration, tout dépend du style de l’élève. Aussi, certains ont besoin de se faire rappeler à l’ordre pour mieux travailler. C’est donc en apprenant à se connaître qu’il devient plus facile de se créer un environnement propice au travail.

4.      Choisir le bon outil d’organisation

Selon les caractéristiques de chaque personne, il faut choisir l’outil qui sera le plus utile pour l’enfant. Un agenda, un calendrier? Sur le mur, sur le téléphone intelligent, à l’ordinateur? C’est à voir selon sa façon de travailler. Si beaucoup d’informations sont à noter chaque jour, un agenda serait probablement préférable pour visualiser la semaine. Si l’objectif est de voir les points importants de chaque journée, comme les rendez-vous, un calendrier serait plus approprié pour aider la gestion du temps.

5.      Utiliser des symboles et pictogrammes pour instaurer des routines

Les pictogrammes sont très faciles d’utilisation et ont généralement un impact très positif sur les enfants. Ils leur permettent de ne rien oublier tout en favorisant leur autonomie. Utilisez-les dans la salle de bain, par exemple, pour qu’ils se brossent les dents, qu’ils prennent leur douche, qu’ils se brossent les cheveux, etc. sans que vous n’ayez à le répéter. Des pictogrammes peuvent aussi être utilisés sur des horloges. Vous pouvez les faire vous-même ou avec eux!

6.      Organiser ses idées

Lorsqu’on a une tonne de choses à faire, il arrive souvent qu’on ne sache plus où donner de la tête. Pour remédier à ce problème, noter les tâches qui nous préoccupent le plus aide à organiser nos pensées. Pour déterminer l’ordre des choses à faire, classez-les selon la date à laquelle vous devez les avoir complétés, sinon, selon vos priorités. Déterminer un moment dans votre semaine ou votre journée pour compléter les tâches devient alors plus simple. Celles-ci peuvent être notées sur des petits post-it pour être manipulés et déplacés dans l’agenda plus facilement. Pour les plus visuels, divisez l’espace d’un carton en 2 sections : « ce qui est à faire » et « ce qui est fait ». Vous pourrez ainsi déplacer vos post-it avec fierté lorsqu’une tâche est complétée et voir ce qu’il vous reste à faire. Cet exercice est très motivant lorsqu’il s’agit de petites responsabilités.

7.      L’autodiscipline à travers les erreurs

Il n’est pas très agréable de se faire dire quoi faire et, parfois, les responsabilités sont difficiles à assumer. Étant donné qu’elles doivent être intrinsèques (venir de nous-même), il est parfois nécessaire de vivre les conséquences de nos actes pour apprendre de nos erreurs. Ce n’est pas toujours possible, mais lorsque c’est le cas, laissez les jeunes expérimenter par eux-mêmes, c’est beaucoup plus intéressant pour eux. C’est ainsi qu’ils apprendront à prendre leurs responsabilités. *Lorsqu’il s’agit de responsabilité, les parents sont des modèles très importants. Les enfants apprennent beaucoup plus par imitation d’où l’expression « La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre ».*

8.      Activités physiques, à ne pas laisser de côté

Si vous trouvez votre horaire trop chargé, vous pensez peut-être réduire vos activités sportives. Attention, celles-ci consistent en un élément clé pour la concentration. Si vous pensez perdre votre temps en vous entrainant, vous vous trompez. Les activités physiques permettent à votre cerveau de mieux se concentrer. Si vous ne l’avez pas déjà remarqué, vous êtes plus disposé à apprendre et à vous concentrer après avoir dépensé de l’énergie. Toutes vos tâches seront plus agréables après une bonne dose d’endorphines.

9.      Éliminer les possibilités de distractions

De nos jours, plusieurs justifient la présence du téléphone sur le bureau par le fait qu’ils travaillent avec leurs pairs et ont des questions. Pour les travaux d’équipe, promouvez les appels plutôt que les messages textes pour être plus efficace et sachez qu’il est possible d’arrêter de recevoir des notifications de conversations inutiles qui nuisent à la concentration grâce aux réglages de votre téléphone. Tout ce qui est susceptible de vous déconcentrer ne devrait pas avoir de place sur votre espace de travail.

10. Synthétiser les apprentissages

Conclure une longue période d’étude par une révision des grands points est une excellente méthode pour consolider les nouvelles connaissances. Il est possible de faire ressortir les éléments importants de diverses façons selon le style d’apprentissage de l’élève. Les plus visuels peuvent faire un schéma afin de faire des liens entre différents concepts, les kinesthésiques, expliquer à une autre personne ce qu’ils ont appris et les plus auditifs, se créer des acronymes, des chansons ou écouter un enregistrement d’eux-mêmes qui s’expliquent la matière pour réviser, par exemple, dans l’autobus.

BREF! Ces 10 trucs pour la gestion du temps sont de bons moyens pour apprendre à vos tout-petits comme à vos plus grands à rester efficace dans leur utilisation du temps. Que ce soit pour conscientiser les plus jeunes à la notion du temps ou les plus vieux à l’utiliser efficacement sans procrastiner, ces techniques sont bonnes pour tous et la gestion du temps devient d’autant plus précieuse avec les années. N’oubliez cependant pas de passer des moments de qualité avec ceux que vous aimez, parce que les meilleurs moments sont souvent lorsqu’on perd la notion du temps.

 

Par Carine Cobti,

Étudiante au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire