tdah trouble déficit attention

La nature du trouble du déficit de l’attention

Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est une condition neurodéveloppementale complexe, qui peut être décrite par une panoplie de symptômes liés à des dysfonctions ou à une pauvre maturation des lobes frontaux. Il implique une fréquence et une sévérité accrues de symptômes d’inattention ou d’hyperactivité-impulsivité. Présent depuis l’enfance, ce syndrome est capable de compromettre le bon fonctionnement d’une personne qui en est atteinte, qu’il s’agisse d’un enfant ou même d’un adulte.

 

Les difficultés liées au TDAH trouvent leur origine principalement dans les lobes frontaux où l’activité cérébrale se trouve diminuée (dopamine, noradrénaline), mais aussi dans certaines régions plus profondes et connectées du cerveau, dont le striatum qui semblerait fonctionner de manière inefficace. Les lobes frontaux s’avèrent être particulièrement importants, puisqu’ils reçoivent un nombre élevé de signaux en provenance de différentes régions du cerveau, pour ensuite les renvoyer et assurer une bonne gestion des ressources cognitives. Au fait, on peut penser des lobes frontaux comme d’un chef d’orchestre, qui tente de diriger de manière efficace chacun des instruments de son groupe; or un maestro à bout de ressources ne saura pas bien gérer ses musiciens en unisson. Il en va donc de même dans le cerveau, alors que les lobes frontaux, gestionnaires du cerveau et de l’attention, peinent à assurer la gestion efficace des ressources du cerveau comme la vision, l’audition, l’énergie, la mémoire et la transmission d’information d’une région du cerveau à une autre.

 

En effet, parce que l’attention est constamment sollicitée dans notre quotidien, le TDAH perturbe souvent le fonctionnement cognitif d’un individu dans différentes sphères de sa vie. On peut par exemple penser aux apprentissages scolaires et aux études universitaires qui demandent de bonnes aptitudes d’écoute, d’observation et de concentration sur de longues périodes de temps; à la sécurité et l’efficacité au travail qui nécessitent une bonne vigilance et attention aux détails; à la gestion des finances, qui requièrent de bonnes capacités de planification et d’organisation du temps ou des ressources; aux relations sociales, interpersonnelles et à la dynamique familiale qui peuvent être déstabilisées par une mauvaise gestion des émotions, des agissements et des paroles; à une baisse d’estime de soi, advenant l’apparition de sentiments d’incompétence ou d’impopularité, etc.

Il est important de comprendre que le TDAH est un trouble neurologique induit par le développement différent du cerveau. De ce fait, il ne peut pas soudainement apparaître à l’âge adulte, mais doit avoir été présent depuis l’enfance. Voilà donc un des critères primordiaux au diagnostic du TDAH.

 

Suivez-nous pour en savoir plus sur les types de TDAH qui seront abordés dans le prochain article.

Vous pouvez aussi visiter la page TDAH dans la section Ressources pour plus d’information