Dérogation scolaire et entrée précoce à l'école

Dérogation académique : Une voie rapide pour les jeunes doués

Une dérogation scolaire ou une entrée précoce à l’école est une mesure d’exception accordée aux enfants nés après le 30 septembre, dont les capacités cognitives et la progression préscolaire ont été identifiées comme suffisantes pour justifier une entrée précoce en maternelle ou en CP. Une dérogation devient pertinente lorsque l’enfant présente une intelligence particulièrement développée, des signes de maturité socio-affective ainsi qu’une curiosité et une prédisposition à l’apprentissage, qui lui permettraient de progresser sans préjugés et à son propre rythme sur le plan personnel, social, développemental et académique.

L'évaluation : Comprendre les dérogations et l'entrée précoce à l'école

Lors d’une dérogation pour une scolarisation précoce, le psychologue ou le neuropsychologue procède à une évaluation cognitive et comportementale du niveau et des compétences de l’enfant, en examinant trois grands domaines de fonctionnement. L’Ordre des psychologues du Québec (OPQ) a en effet établi des critères précis et demande que les trois sphères suivantes soient investiguées :

D’autre part, l’entrée retardée à l’école est également une autre voie possible, au cours de laquelle les enfants dont le niveau de maturité ou de fonctionnement (intelligence, langage, fonction motrice) est inférieur à la moyenne peuvent se voir accorder un statut spécial et voir leur entrée à l’école maternelle repoussée d’un an.

Critères d'admission pour une dérogation

L’OPQ et les différentes commissions scolaires insistent sur la promotion de l’intérêt de l’enfant et sur la notion de préjugé lorsqu’il est question d’entrée précoce à l’école. Pour qu’une dérogation soit acceptée, il est évident qu’un enfant doit se distinguer des autres sur les plans intellectuel, social, affectif et psychomoteur. Une intelligence élevée ne suffit pas à recommander une entrée précoce à l’école si les compétences psychomotrices ou la maturité socio-émotionnelle ne sont pas à la hauteur, car des effets négatifs potentiels à court ou à long terme existent si l’enfant n’est pas prêt.

En fait, il est important de comprendre que l’objectif de l’entrée précoce à l’école est de prévenir les préjudices subis par l’enfant. En d’autres termes, le professionnel doit clairement montrer que la progression globale et le développement futur de l’enfant peuvent être affectés s’il reste dans son année scolaire actuelle et n’est pas autorisé à entrer plus tôt dans l’école. Il ne suffit donc pas que des parents demandent que leur enfant bénéficie d’une dérogation, sous prétexte qu’il est intelligent et qu’il va “perdre une année” parce qu’il est né en octobre ou en novembre.

Avantages d'une dérogation

Une dérogation est accordée lorsqu’un enfant présente une intelligence, des aptitudes socio-affectives et psychomotrices plus avancées que celles de ses pairs, et que l’environnement dans lequel il évolue n’est plus en mesure de le stimuler à un rythme suffisant en termes de maturité, d’interactions sociales et d’apprentissage. Dans ce cas, différents risques peuvent survenir, tels que la régression, le désintérêt ou l’apparition progressive de comportements perturbateurs tels que l’opposition.

Par conséquent, lorsqu’une fille ou un garçon est en avance sur son âge dans tous les domaines du développement, une dérogation ou une scolarisation précoce sera utile :

Risques associés à l'entrée précoce à l'école

Il est très important de considérer les besoins et les intérêts de l’enfant avant ceux des parents, car l’entrée précoce à l’école peut présenter des risques potentiels.

Gardez à l’esprit qu’un enfant admis tôt à l’école maternelle sera le plus jeune de la classe et se retrouvera dans un environnement plus exigeant que celui qu’il connaissait auparavant ; en outre, à ce jeune âge, une différence d’un an entre deux enfants est également considérée comme significative sur le plan social, émotionnel, intellectuel et même physique. Même si un enfant présente une intelligence élevée, il peut se retrouver en difficulté s’il ne possède pas les compétences sociales nécessaires pour interagir avec un groupe d’enfants plus âgés et plus matures physiquement et pour s’y intégrer, ou s’il n’est pas encore capable de contrôler ses émotions dans des circonstances où les règles doivent être respectées ou où le rejet et l’échec sont également possibles.

Nous oublions souvent de prendre en compte les dommages possibles si un enfant n’est pas encore prêt pour une dérogation académique. C’est pourquoi une telle prudence doit être exercée par le psychologue ou le neuropsychologue, dont le rôle est de sensibiliser les parents aux impacts potentiels sur la progression scolaire ou le développement personnel de leurs enfants :

Le processus d’évaluation dans le cadre d’une dérogation académique doit donc être précis et approfondi lorsqu’on considère les avantages, mais aussi les risques, associés à l’entrée précoce à l’école. Ainsi, une évaluation neuropsychologique peut aider à identifier les forces et les faiblesses d’un enfant dans différentes sphères cognitives, afin d’assurer et de favoriser le bien-être de l’enfant, ainsi que de mieux conseiller les parents qui envisagent la dérogation.

Chez Neurosolution, les services d’évaluation pour une dérogation académique sont offerts en français ou en anglais et visent à répondre aux critères établis par l’OPQ. Cependant, comme nous cherchons à vous offrir le meilleur service possible, une évaluation des compétences linguistiques et de l’attention est également incluse afin de couvrir tous les aspects du niveau de fonctionnement de votre enfant. De cette manière, notre équipe pourra fournir des recommandations supplémentaires pour favoriser le développement de votre enfant, que la dérogation soit accordée ou non.

Nous essayons depuis un certain temps de trouver un neuropsychologue bilingue pour aider notre fils, qui suit un programme en français. NeuroSolution a été le pont que nous recherchions.

Les régions que nous servons

En raison de notre engagement à fournir des soins exceptionnels à tous ceux qui franchissent nos portes, nous sommes fiers de servir un groupe diversifié de patients provenant de plusieurs régions de Montréal et des villes avoisinantes :

Montréal : Ahuntsic, Côte-des-Neiges, Mont-Royal, Outremont, Petite-Italie, Le Plateau-Mont-Royal, Notre-Dame-de-Grâce, Rosemont, Ville-Marie, Westmount
Laval : Auteuil, Duvernay, Fabreville, Laval-des-Rapides, Pont-Viau, Vimont
Rive sud de Montréal : Brossard, Longueuil, Saint-Lambert
Ouest de l’île : Dorval, Pointe-Claire, Vaudreuil-Dorion

Regions We Serve